Newsletter n°2

 

 

 

View this email in your browser

 

 

Newsletter n°2 – Juillet-Août 2018

 

 

 



 

 

 

Le mot du Président

  • Bonjour à tous. Vous êtes une centaine de MSU à avoir répondu au CRGEA (Collège des Généralistes Enseignants d’Alsace) qui vous a sollicité pour répondre à l’enquête proposée avec notre 1ère NEWSLETTER trimestrielle. Nous en sommes heureux et nous vous remercions pour votre participation qui témoigne de votre implication et de votre volonté de vous exprimer pour faire entendre votre voix. Cette enquête sera analysée et les résultats vous seront restitués dans nos Newsletters.
  • La réforme du 3ème cycle des études médicales (arrêté du 21 avril 2017 publié au JO le 28 avril 2017) représente une véritable révolution pour les soins primaires.Les internes en médecine générale auront 2 ans de stage ambulatoire sur les 3 ans de leur DES et seront immergés dans leur futur milieu professionnel souvent dès le 1er semestre.
  • Notre « métier » de MSU devra s’adapter à la réforme. Accompagner, un interne « novice »à la sortie de son ECN, pas encore formaté par l’hôpital, lors de son stage ambulatoire de niveau 1 au 1er ou 2ème semestre nous permettra de transmettre plus facilement des compétences de médecine générale ambulatoire en vue leur acquisition. Le nombre des terrains de stage de niveau 1 va être divisé par 2 pour passer en Alsace de 109 à 55 en un an et certains terrains de stage seront supprimés. Mais parallèlement le nombre de SASPAS sera doublé et passera progressivement de 28 actuellement à 58 en novembre 2019.
  • Une innovation majeure de la réforme est la création de stages « Santé de la femme » et « Santé de l’enfant » sous forme de binômes ou de trinômes mixtes comprenant la PMI, des pédiatres ou des gynécologues libéraux. Si votre RIAP atteste de plus de 300 consultations par an pour des enfants de moins de 6 ans ou plus de 25% des consultations pour des enfants de moins de 16 ans, vous pouvez postuler car vous réalisez suffisamment d’actes de pédiatrie pour permettre à l’interne d’être confronté quotidiennement aux motifs de consultation les plus fréquents en soins primaires. Pour devenir maitre de stage « Santé de la femme », il faut déclarer par écrit que vous réalisez des examens gynécologiques, des frottis cervico-vaginaux, des consultations dédiées à la contraception et éventuellement des suivis de grossesse ou d’allaitement. Les contacts au DMG pour les postulants de ces stages sont Dr Anne BERTHOU (06 32 95 83 67), Dr Claire DUMAS (06 61 40 31) et Dr Philippe HILD (06 70 39 14 67).
  • L’ambition du CRGEA est de devenir l’interlocuteur privilégié des MSU et le partenaire du DMG. N’hésitez pas à nous faire remonter vos satisfactions pour les partager avec vos pairs mais aussi faites nous part de vos difficultés auxquelles nous essayerons de trouver une solution. Le Dr Fabien Rougerie a réalisé une présentation « La Maîtrise de stage en Alsace » qui clarifiera les choses pour l’ensembles des MSU et je vous invite à vous l’approprier.
  • Pour continuer à faire bouger les lignes, il faut un Collège fort ! J’appelle encore tous les MSU à adhérer massivement en cotisant au CNGE et au CRGEA.
 Le Président, Jean Yves VOGEL

 

 

<!–


–>

RESULTATS GRANDE ENQUETE 2018

« LES MEDECINS GENERALISTES ENSEIGNANTS D’ALSACE »

Qui sont les maîtres de stages universitaires et tuteurs alsaciens ?

Le CRGEA a mené, au printemps, une grande enquête pour mieux connaître les maîtres de stages universitaires (MSU) et tuteurs alsaciens. Nous vous en présentons ici le premier volet des résultats.

Une enquête qui a mobilisé

Nous avons recueilli pas moins de 96 réponses parmi les 250 MSU et les 39 tuteurs alsaciens. Une majorité des tuteurs étant également MSU. Le taux de participation à cette enquête s’établit donc à près d’un tiers.

La carte d’identité du MSU et du tuteur

Une majorité de répondants sont des hommes (64,6%), exerçant plutôt en milieu urbain (41,7% contre 19,8% en milieu rural). Une majorité exerce en groupe 67,8% (dont 11,5% en maison de santé pluri-professionnelle).
 
3 répondants se sont installés avant 1980 contre 4 en 2017. Plus en détails, 31 répondants se sont installés entre 1980 et 1989, 25 répondants se sont installés entre 1990 et 1999, 16 répondants se sont installés entre 2000 et 2009 et 21 répondants se sont installés entre 2010 et 2017.
 
La durée de travail dépasse les quatre jours par semaine pour 80,2% des répondants. Seuls 3 répondants exercent moins de trois jours par semaine. Enfin, un tiers des répondants exercent une activité salariée en parallèle de leur activité libérale.

Prochainement…

Nous poursuivons l’exploitation des résultats de cette enquête et vous présenterons prochainement les données liées à l’activité de maître de stages universitaire et de tuteur.
Yannick Schmitt

 

<!–


–>

 

Le coin du MSU

Dans ce paragraphe, pour les prochaines Newsletter nous souhaitons publier les expériences que vous acceptez de partager avec les autres MSU sous forme de témoignage ou de réflexion de fond. Qu’est ce que vous aimez dans ce  métier ? Comment vous organisez vous ? Avez-vous une astuce qui mériterait d’être partagée ? Quelles difficultés éprouvez vous ? Allez donc à vos claviers ou prenez vos stylos et faites nous parvenir vos articles. Contact : jyv.vogel@wanadoo.fr.
La Maîtrise de stage dans la vie locale : Le pays Thur Doller au Sud de la Région présente un dynamisme certain pour la maîtrise de stage : 22% des Médecins généralistes (14/60) y sont MSU alors que le ratio est de 10% en Alsace (261/2695). Et pourtant ce territoire est fragile et comprend des zones déficitaires (Dans le canton de Saint Amarin 40% des médecins ont 65 ans et plus). Le trajet à parcourir par les internes va jusqu’à 280 km AR pour se rendre à leur lieu de stage. La grande région octroie un financement aux internes qui se rendent dans ces zones. La maîtrise de stage avec la création de SASPAS a été un moyen pour les médecins de ces zones de faire connaître leur région. Un hôpital local offre même un hébergement gratuit pour les internes et cet été 3 internes y sont hébergés. La maîtrise de stage a donné la possibilité à des internes de venir découvrir des zones qui auraient été totalement négligées et va peut être faire naître des vocations pour l’installation.  Un médecin de 70 ans a peut-être trouvé un successeur….. Un groupe de pairs de MSU pourrait émerger de cette dynamique…. 

Digest du DMG

En quelques lignes les nouvelles du côté du département de médecine générale :

TUTORAT ET REMUNERATION :

Le DMG a été interpelé sur la rémunération des tuteurs. Après vérification, le CRGEA confirme officiellement que les heures de tutorats sont rémunérées 41,41 € / heure (brut) et qu’il n’y a pas de convention supplémentaire à signer avec la Faculté si l’attestation de formation a été transmise à la Faculté après avoir fait la formation DPC tutorat.

PROJET PlateFORM :

Vous utilisez au quotidien le Dictionnaire des Résultats de Consultation (DRC) de la Société Française de Médecine Générale (SFMG) ou la Classification Internationale des Soins Primaires (CISP2) ?
Vous ne codifiez pas votre activité mais utilisez du texte libre pour restituer toute la richesse et les nuances d’une consultation de médecine générale ?
Vous trouvez dommage que depuis l’arrêt de l’Observatoire de la Médecine Générale, il n’y ait plus de collecte des données pour la recherche en soins primaires ?
Vous voulez mieux analyser votre activité ? Et vous faciliter le calcul des indicateurs déclaratifs pour la ROSP ?
Chacune de ces raisons est une bonne raison de tester le nouvel outil PlateFORM (module d’extraction de vos données, anonymisées, pour alimenter une future énorme base de données de soins primaires) en cours de construction au CNGE.
Si vous êtes intéressé·es par un complément d’information ou tester ce nouvel outil envoyez vos nom, prénom et nom de logiciel médical à doc.fabien.rougerie@gmail.com
 
Philippe GUILLOU et Fabien ROUGERIE
Référents DMG

<!–


–>

Les outils du MSU

Logiciel de gestion de bibliographie

Nous avons vu dans la dernière newsletter du CRGEA comment accéder aux ressources documentaires de l’Université de Strasbourg. Vous devez donc maintenant être en possession de vos identifiants de connexion à l’ENT et en mesure d’accéder aux articles des plus prestigieuses revues médicales. Très bien.
N’avez-vous jamais été dans la situation suivante : vous êtes confrontés à une situation pour laquelle vous vous rappelez avoir lu il y a quelque temps un article pertinent de recommandations sur le sujet. Le problème ? Vous ne savez plus où vous avez bien pu stocker ce fichier : sur le disque dur de votre PC au bureau, à la maison ? Sur votre espace de stockage en ligne ? Sur une clé USB ?… bref, vous perdez un temps précieux.
Pour vous aider à organiser vos documents numériques, comme vous le feriez avec vos livres sur votre bibliothèque, un logiciel de gestion de bibliographie peut vous être d’un grand secours. Plusieurs choix, payants (Endnote, Bookends) ou gratuits (Zotero, Bibtex…), s’offrent à vous.
Vos étudiants vous auront sans doute déjà parlé de Zotero. Ce logiciel libre et gratuit vous propose non seulement de gérer dans un même endroit tous vos documents numériques (articles, recommandations, livres, etc…), et d’y accéder de façon structurée (avec recherche possible par thématique, mots-clés, auteurs, revues  etc…). Pour chaque document, vous pouvez créer une fiche ou la récupérer sur le site des revues scientifiques, et y attacher votre document PDF.
La documentation en ligne est bien fournie, mais vous pouvez commencer par découvrir le logiciel par cette courte vidéo.
Cerise sur le gâteau, s’il vous arrive de rédiger des articles ou textes scientifiques, Zotero s’occupe de mettre en page votre bibliographie dans le style de votre choix (Vancouver par exemple…) !
Allez faire un tour, vous ne le regretterez pas, et deviendrez rapidement un « crack » des références bibliographiques !

François-Xavier Schelcher

Les prochaines formations du DMG

  • 3 juillet 20h-21h30 salle 114 forum : atelier « Traces d’apprentissage » pour aider les internes et les MSU (inscription des internes sur Katla pour les formations optionnelles du DMG, MSU non indemnisés) organisateur pguillou@unistra.fr
  • 13-14 septembre à Strasbourg : « Initiation à la maîtrise de stage en 3e cycle de médecine générale« , séminaire indemnisé ANDPC CNGE formation organisateur pguillou@unistra.fr

 

Cette newsletter vous est envoyée par le bureau du CRGEA.

Si vous ne souhaitez pas recevoir de nouveau message, contactez-nous à l’adresse : crgealsace@gmail.com

<!–


–>

 

 

 

 

 

 

 

<!–


–>

 

Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.

*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|*
*|LIST:DESCRIPTION|*

Our mailing address is:

*|HTML:LIST_ADDRESS_HTML|* *|END:IF|*

Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

*|IF:REWARDS|* *|HTML:REWARDS|*
*|END:IF|*

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s